Finition et Façonnage

Bien qu'il s'agisse de l'étape finale du processus, la finition influence vos projets depuis les toutes premières étapes.

Elle doit être prise en compte dès la conception, notamment par rapport à l'utilisation finale de l'imprimé.

Les opérations de façonnage les plus courantes sont réalisées en interne, par une équipe dédiée et expérimentée. L’assurance d’une finition de qualité, dans des délais parfaitement maîtrisés.


Les opérations de finitions exigeant un savoir-faire très spécifique (façonnage complexes ou à forte pagination, vernis UV sérigraphiques …) sont confiés à de partenaires de longue date, dont le sérieux et le professionnalisme ne sont plus à démontrer.

Les étapes du façonnage

Le façonnage intervient suite à l'impression des documents et consiste en différentes étapes de finitions.

Selon la forme d'imprimé souhaitée, plusieurs étapes interviennent :

  • La finition : gauffrage, vernis sélectif, pelliculage, dorure ...
  • Le massicotage - pliage : découpe, pliage en portefeuille, en fenêtre, roulé, croisé, en accordéon, pharmaceutique...
  • La reliure : assemblage, encartage, piquage, pliage, massicotage, brochage, contre-collage...

Le traitement de surface

Il inclut les différentes étapes qui modifie la surface de l'imprimé.

- Créer des effets visuels ou mettre en valeur une image :

  • Dorure ou marquage à chaud : appliquer de l'encre métallique ou donner un fini mat
  • Vernis sélectif : appliquer de façon sélective sur certaines parties de l'imprimé, sur du texte, des images, des logos
  1. vernis acrylique (à base d'eau) : rendu plus brillant
  2. vernis machine ou vernis gras offset
  3. vernis UV : peut être appliqué en couche plus épaisse pour donner du relief

- Donner du relief à certaines zones :

  • Gaufrage : modifier la forme du papier
  1. pour faire ressortir l'impression ! gaufrage positif
  2. pour l'enfoncer : gaufrage négatif

- Proteger et embellir la couverture :

  • Vernis machine ou acrylique (rendu plus brillant) : permettre d'accélerer le façonnage et protéger contre les salissures
  • Pelliculage : appliquer une pellicule plastique de protection ou d'embellissement (brillante, mat, soft touch, texturée ...)
 

La mise en forme de l'imprimé

Le pliage et le massicotage permettent de donner sa forme définitive à votre imprimé

- Donner une forme non rectangulaire à votre produit - la découpe : 

  • L'imprimé est découpée à l'aide d'un emporte-pièce (matrice de découpe à la forme désirée)
  • Tout est presque possible ! Il faut cependant ajouter le coût de la forme de découpe, réutissable sur d'autres tirages.
 

- Plier votre imprimé (flyers, dépliants, plaquettes) selon vos besoins - le pliage :

  • Pli simple : pli parallèlement au bord le plus court : 1 flyer ou dépliant de 4 volets
  • Plis roulé : plis vers l'intérieur de sorte que les volets se chevauchent parfaitement - 2 plis roulés / 6 volets ; 3 plis roulés / 8 volets ; 4 plis roulés / 10 volets.
  • Plis accordéon : plis de plusiers volets avec changement de sens à chaque pli, d'où le nom d'accordéon - l'exemple le plus courant la carte géographique, le plan des pistes
  • Plis fenêtre : 2 plis parallèle de façon à ce que les 2 volets se rabattent vers l'intérieur et se rejoignent au milieu.
  • Plis croisés : 2 ou plusieurs plis une fois verticaux, une fois horizontaux - l'exemple le plus courant, les notices de médicaments
 

- Perforer les feuilles pour créer un repère de détachement - la micro-perforation :

  • Le produit est poinçonné selon une ligne pointillée pour faciliter le détachement - carte-réponse ou billets de tombola, par exemple.
 

- Insérer vos feuillets dans des classeurs - la perforation 2 ou 4 trous :

  • Le papier imprimé est perforé durant la finition pour être ensuite inséré dans un classeur

La reliure et la brochure

La dernière étape consiste à réunir plusieurs feuillets ou cahiers pour former la brochure ou le livre.

Les méthodes les plus courantes sont :

- la piqûre métal :

  • piqûre à plat : agrafes le long d'un bord ou à un angle des feuillets - par exemple pour des carnets de bons de commande.
  • piqûre à cheval : agrafes insérées à travers le dos de la brochure.
 

- Le dos carré collé :

  • les feuilles ou les cahiers sont reliés ensemble, dans l'ordre, le dos est meulé sur quelques milimètres pour permettre une bonne prise de la colle.
  • le choix du papier est important (préférez les papiers non couchés) et le calcul du dos de la couverture également.

- Les reliures spirales :

Elles sont utilisées pour les manuels, catalogues qui ont besoin d'être ouverts à plat. Elles sont proposées en plusieurs coloris et dimensions.
  • reliure wire-o : anneaux indépendants, double fil métalique
  • reliure spirales